Bardage ou enduit de façade : que choisir ?

Un choix déterminant pour votre isolation

facade de maison avec bardage et parement

Le revêtement de vos murs extérieurs a un impact direct sur l’isolation thermique de votre habitation. Bien qu’il soit généralement accompagné de panneaux isolants, il améliore les performances de votre maison en garantissant l’étanchéité de votre façade.

Son rôle, également esthétique, impose de choisir avec soin le matériau qui constituera le revêtement de votre façade. Bardages ou crépis, découvrez leurs spécificités et les différentes possibilités pour habiller vos murs extérieurs.

 

Comment choisir votre revêtement de façade ?

Parce qu’ils constituent le premier élément visible de votre habitation, les murs extérieurs doivent refléter l’âme de votre maison et s’accorder avec le reste de son architecture. Un bâtiment moderne pourra privilégier les bardages en métal, tandis qu’une villa traditionnelle préférera les briques de parement par exemple. Si vos goûts esthétiques entrent également en jeu, vous choisirez votre nouveau revêtement de façade selon les performances d’isolation dont votre logement a besoin. Certains matériaux ont un pouvoir d’étanchéité plus important, tandis que d’autres doivent absolument être associés à des couches d’isolants supplémentaires.

Lorsque l’aspect extérieur de votre bien immobilier est endommagé, fissuré ou vieillissant, un ravalement de façade est l’occasion idéale pour transformer son parement et pour l’isoler de manière plus optimale. Découvrez dans cet article tous les types de revêtements disponibles sur le marché. Vous pourrez opter pour un enduit directement appliqué sur la surface de vos murs ou pour un bardage monté sur une structure fixée au matériau brut qui compose votre façade.
 

Les différents types de bardages de façade

Généralement en bois, un bardage est un type de revêtement qui recouvre une façade extérieure. De nouveaux matériaux composent ces panneaux : le PVC, le zinc et d’autres métaux ou des produits composites. Également appelés sidings, ils sont posés à la verticale sur une ossature fixée au bâtiment et requièrent le savoir-faire d’un couvreur. Lorsqu’ils sont fabriqués en pierre ou en brique, ils portent plutôt le nom de parement et sont installés par un maçon professionnel.

Les bardages en bois

Les panneaux traditionnels sont fabriqués en bois et posés sur une structure secondaire déposée à la verticale sur la façade. En Belgique, les essences de bois les plus utilisées sont le cèdre et le mélèze, mais aussi le sapin. Vous pouvez ainsi choisir la couleur de votre bardage et opter pour un matériau plus ou moins résistant à l’humidité. Les essences tropicales sont également à privilégier car elles sont naturellement traitées contre les intempéries.

Chaleureux et élégant, le bardage en bois présente toutefois l’inconvénient de nécessiter un entretien régulier. Selon l’essence choisie, il faudra appliquer tous les deux ou trois ans une lasure pour garder ses performances d’étanchéité et sa couleur d’origine. Si vous le souhaitez, vous pourrez cependant facilement changer l’aspect de votre façade en peignant votre bardage de la couleur de votre choix.

Les panneaux de façade en PVC

Moins répandus, les bardages en PVC sont moins coûteux que les panneaux en bois. Ils offrent en outre l’avantage de choisir parmi une large gamme de couleurs et de finitions. Votre façade pourrait par exemple arborer des panneaux PVC à imitation bois ou métal comme alternative économique. Ce matériau ne nécessite par ailleurs qu’un entretien à l’eau pour conserver son aspect d’origine. Il ne doit cependant absolument pas être peint, mais résiste mieux aux aléas climatiques et aux changements de températures que le bois. Sa forme et sa teinte se maintiennent sur la durée et son risque d’oxydation est faible.

Les bardage de façade métalliques

Plus coûteux que le bois, les panneaux de façade en métal apportent davantage d’élégance et de style à votre habitation. Ce type de matériau présente différents atouts comme une solidité sur la durée et une étanchéité optimale. Son aspect contemporain s’accorde parfaitement avec l’architecture d’une maison neuve ou s’associe au côté rétro d’une ancienne bâtisse.

Les bardages les plus fréquemment installés sont constitués de zinc car ce matériau résiste très bien aux intempéries et ne craint pas le phénomène de corrosion. Ce métal se patine naturellement avec le temps, ce qui le protège sur la durée. Il ne nécessite donc pas non plus d’entretien important. Des panneaux en cuivre ou en plomb peuvent également être posés sur votre façade.

Les sidings en fibrociment ou matériaux composites

Pour profiter à la fois des avantages du bois, du PVC et du métal, il est possible d’opter pour un bardage composite. Constitué de verre, de fibre de cellulose et de sable, le fibrociment est résistant à l’humidité et évite la création de moisissures sur sa surface. Sa longue durée de vie s’accompagne en outre d’un large choix de couleurs. Face aux variations de températures, vos murs extérieurs ne risquent pas non plus de se fissurer. Les bardages en fibrociment sont également anti-inflammables et protègent votre habitation durablement. Ces sidings prêts à l’emploi ne nécessitent pas d’entretien particulier car ils gardent leur teinte d’origine durant de nombreuses années, de quoi garantir l’esthétique de votre façade sur la durée.

Les panneaux de façade stratifiés HPL

Un des nouveaux revêtements arrivés sur le marché est le bardage en stratifié HPL (laminé à haute pression). Il est composé de différentes couches de papier kraft compressées à haute température pour former un panneau stable et solide. L’ensemble est recouvert d’une feuille de décor qui vient habiller votre façade et lui offrir un rendu final esthétique. Ces sidings se déclinent en de nombreuses couleurs et peuvent même être appliqués sur des murs intérieurs. Ils sont également connus sous le nom de panneaux Trespa, d’après la marque du fabricant le plus célèbre.
 

Les plaquettes ou briques de parement

De fines briques, entre 22 et 24 millimètres, peuvent aussi constituer le parement de votre façade. Ce revêtement est fabriqué en pierre naturelle, mais également en terre cuite ou en béton. Contrairement aux panneaux de bardage, il peut être appliqué directement sur la surface de vos murs extérieurs ou sur une couche de matériau isolant qui y serait posée.

Un parement en brique présente des atouts intéressants sur la durée. Naturel, ce matériau n’étouffe pas le mur et permet de ventiler votre façade pour échapper aux problèmes d’humidité. Il sert de bon isolant thermique et prémunit votre maison des incendies car il résiste au feu. Cependant, une couche d’isolation doit être prévue pour garantir l’étanchéité de vos murs extérieurs et les joints doivent être réalisés par un maçon expérimenté pour éviter de futurs problèmes d’infiltration.

Grâce à de la colle spéciale et un joint adapté, les plaquettes de parement imitent l’aspect d’un ouvrage de maçonnerie. Leur pose est toutefois simplifiée et n’empiète pas énormément sur votre extérieur car les briques restent fines. Bien que coûteux, ce revêtement offre un aspect esthétique et une touche rétro adaptés à de nombreux styles de maison.
 

Les enduits et crépis disponibles

Pour parachever une façade ou pour la rénover, il est également possible d’opter pour l’application d’un nouvel enduit. Cette fine couche de mortier se pose sur les murs extérieurs pour venir les habiller et les décorer. Elle s’applique facilement sur de nombreux supports, dont des panneaux isolants. Comme une couche de peinture, l’enduit se décline en des teintes variées et peut présenter différentes finitions.

On parle de crépi lorsque le revêtement n’est pas unifié après son application, mais reste raboteux, ce qui lui donne un aspect à relief avec des petits picots. Les enduits, quant à eux, peuvent être grattés pour offrir des surfaces lisses et nettes. Le mortier peut aussi être projeté par une tyrolienne et produire un résultat granuleux présentant des aspérités.

Les enduits constituent la solution la plus économique pour rénover l’esthétique de votre façade. Leur application ne nécessite pas des travaux importants ni des traitements réguliers pour résister aux intempéries. Au fil des ans, ces revêtements peuvent toutefois se salir de traces de pollution ou de mousses. Il faudra alors faire appel à un spécialiste pour nettoyer vos murs extérieurs et reboucher les microfissures afin de leur redonner un aspect neuf. Le crépi est tantôt constitué de matériaux minéraux, tantôt de produits synthétiques.

Les enduits minéraux

Les enduits à la chaux sont les plus utilisés par les professionnels de la rénovation de façade en Belgique. Ce matériau naturel laisse vos murs respirer librement tout en évitant la formation de fissures. Il peut en outre être associé à différents pigments pour appliquer une couleur chaleureuse sur votre maison.

Les autres types de peintures minérales pour extérieur sont constituées de ciment ou de plâtre et conviennent aux petits budgets. Ces enduits sont idéaux pour masquer les défauts, les microfissures et les trous apparents d’une façade. Leur épaisseur permet de reboucher ces imperfections tout en unifiant l’aspect de vos murs. Ils peuvent en outre offrir des résultats différents selon la méthode d’application utilisée.

Les matériaux synthétiques

À la place du ciment ou de la chaux, les enduits synthétiques utilisent des matières silicones ou de résines comme liant. Cela ajoute une élasticité plus importante au revêtement, ce qui constitue une barrière supplémentaire contre la formation de fissures. Plus souple, ce revêtement reste également propre plus longtemps. Cependant, contrairement aux crépis minéraux, les enduits de ce type sont moins épais et ne permettent pas de recouvrir parfaitement les défauts que présentent la plupart des façades décrépies avec le temps.
 

Des revêtements de façade pour tous les goûts

Lors de la rénovation de votre façade, vous pouvez choisir de transformer l’aspect extérieur de votre habitation grâce à un nouveau revêtement. Appliqués comme une seconde peau, les enduits permettent de masquer les imperfections de vos murs sans investir dans des travaux de grande ampleur. Si vous souhaitez modifier radicalement le style de votre maison, vous pouvez opter pour la pose de bardages qui s’installent au-dessus d’une ossature supplémentaire. Cette seconde méthode permet de glisser également une couche d’isolant entre le parement brut de votre façade et le revêtement neuf ajouté.

Pour vos murs extérieurs, vous avez le choix parmi une large gamme de matériaux, allant du bois à la brique en passant par le PVC. Chacun possède ses particularités en termes de performances d’isolation et d’imperméabilité. En outre, il vous sera possible de personnaliser la plupart des revêtements en choisissant une couleur ou une finition spécifique. La création d’une façade végétale est également envisageable comme protection efficace contre les intempéries et la pollution de l’air. Bien que méconnu, ce jardin vertical présente de nombreux avantages écologiques en plus d’être très esthétique.