Les techniques professionnelles pour nettoyer une façade

Plusieurs manières de venir à bout de la salissure

façade en brique un peu sale

La façade de votre maison ou bâtiment aurait besoin d’un bon nettoyage ? La pollution, les graffitis, les conditions climatiques ou encore l’action du temps peuvent, en effet, salir vos murs extérieurs, voire les abîmer. Heureusement, il existe des méthodes professionnelles efficaces pour leur donner une nouvelle jeunesse. Dans cet article, vous obtiendrez un aperçu des principales techniques de nettoyage employées par les entreprises spécialisées. Mais tout d’abord, voyons quand y faire appel.


Quand procéder au nettoyage d’une façade ?

Cela va sans dire, la façade d’une maison joue un rôle esthétique et fonctionnel important pour ses habitants. Elle détermine la première impression que les visiteurs reçoivent et elle participe à la beauté d’une rue ou d’un quartier. De plus, elle constitue le rempart qui vous protège de l’extérieur et doit, à ce titre, vous offrir une bonne isolation.

Pour ce faire, il importe de veiller au nettoyage régulier de votre façade grâce à des techniques adaptées. De cette façon, vous vous débarrassez des mousses et lichens auxquels elle est exposée, vous évitez son dépérissement et garantissez sa longévité. En bref, faire appel à une société pour l’entretien de vos murs extérieurs peut vous éviter de devoir réaliser des travaux plus coûteux par après, tels qu’un ravalement complet.

Pour ce qui est de la fréquence du nettoyage, elle dépend surtout du matériau de revêtement et du lieu où se situe votre construction. Ce dernier détermine si vos murs sont particulièrement exposés au vent, à la pollution ou à l’humidité, notamment. De façon générale, il est conseillé de vous montrer prévenant et d’entretenir votre façade au minimum tous les 3 ans. Vous serez ainsi prémuni contre un encrassement tenace.


Les méthodes principales pour nettoyer une façade

Voyons, à présent, les techniques appliquées par les professionnels pour nettoyer efficacement les murs extérieurs de votre maison ou bâtiment. Notez qu’outre le budget, la méthode que votre spécialiste choisira d’utiliser dépend beaucoup du matériau de revêtement, ainsi que du type et de l’ampleur de la salissure.

Le gommage et l’hydrogommage

Tout d’abord, l’aérogommage désigne une technique de nettoyage douce qui consiste à projeter, à basse pression, un mélange d’air comprimé et de microparticules. Celles-ci vont alors, en quelque sorte, gommer le mur. Les entreprises en rénovation utilisent surtout ce procédé pour les endroits difficiles d’accès ainsi que pour les nettoyages délicats, peu importe qu’il s’agisse de bois, de brique ou encore de pierre naturelle.

En tant que méthode de décapage « sèche », l’aérogommage s’avère également idéal si vos surfaces sont sujettes aux infiltrations d’eau. Pour un résultat optimal, les professionnels de la rénovation de façade seront à même de déterminer le type de microparticule à utiliser en fonction de votre situation.

L’hydrogommage, quant à lui, fonctionne sur le même principe, sauf qu’il implique l’utilisation d’eau. Ce procédé se révèle donc mieux adapté pour les bâtiments en centre-ville, par exemple, parce qu’il permet de maîtriser la dispersion de poussière.

Le nettoyage vapeur

Il s’agit d’une autre technique de nettoyage douce, qui convient surtout aux façades en bon état présentant des salissures superficielles (mousse, algues…). Le principe consiste à projeter de la vapeur d’eau à haute pression sur la surface à nettoyer. Au contact de celle-ci, la vapeur refroidit et se condense. L’eau ruisselle alors le long des murs, emportant avec elle les saletés dissoutes. Il est important de souligner que ce procédé ne convient pas aux façades anciennes qui sont sensibles aux variations importantes de températures. En effet, la vapeur peut atteindre 120 à 160°C.

La nébulisation

Consistant à pulvériser de l’eau et du sable sous forme de brume, la nébulisation permet, comme l’hydrogommage, d’échapper aux désagréments liés à la poussière. Cette technique de nettoyage convient à de nombreux revêtements et matériaux, dont la brique, la pierre, le béton et le plâtre.

Notons que pour une action efficace qui prévienne tout risque d’infiltration d’eau, il convient de se placer à bonne distance et d’adapter adéquatement la pression de l’eau. Rassurez-vous, les entrepreneurs spécialistes du ravalement de façade possèdent les compétences requises pour effectuer ces opérations de façon sécuritaire sur les murs de votre maison ou de votre bâtiment.

Ceux-ci privilégieront la nébulisation pour les bâtiments présentant des salissures légères (mousse, suie…), ou pour ceux nécessitant un soin particulier, tels que les monuments historiques ou religieux. Ces derniers peuvent aussi être nettoyés au moyen d’un peeling, une technique par voie sèche qui s’avère douce, mais assez coûteuse. Pour terminer sur la nébulisation, mentionnons finalement qu’elle constitue une forme adoucie du sablage.

Le sablage

Votre façade présente des salissures conséquentes ou très incrustées ? Dans ce cas, le spécialiste consulté pourrait vous conseiller un sablage. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une technique de projection de sable (ou d’un autre matériau granuleux) à haute pression. Du fait de son caractère abrasif, cette méthode permet d’enlever les couches d’encrassement et de polir une surface. Un peu à la façon d’un karcher, mais en plus intense.

Un tel décapage permet d’enlever des tags et graffitis, des traces de graisse ou encore des résidus de peinture. Le corps de métier spécialisé auquel vous ferez appel devra, néanmoins, prendre des précautions. En effet, cette technique de nettoyage ne peut s’appliquer qu’à des matériaux durs (béton, bois, brique ou pierre), et non poreux. Par ailleurs, le professionnel veillera à utiliser le bon type de grain, que ce soit en termes de forme, de taille ou de fermeté. De même, l’intensité de la pression doit être parfaitement maîtrisée, et elle doit être exercée à une distance précise de la façade pour obtenir de bons résultats.

Le nettoyage chimique

Dans d’autres cas d’encrassement important, il est possible d’utiliser des produits chimiques sur la façade. Il s’agit d’étaler un détergeant alcalin ou acide sur la surface et de le laisser agir pendant un laps de temps afin de désincruster la saleté. Notons qu’il existe des alternatives saines aux détergents, mais que celles-ci sont généralement moins rapides et efficaces.

Quoi qu’il en soit, il en va de même pour le nettoyage chimique que pour le sablage : cette technique ne convient pas à tout type de façade. Pas d’inquiétude, toutefois, une entreprise spécialisée est à même de déterminer la meilleure méthode de nettoyage à appliquer en fonction de votre situation.

Le ponçage

Enfin, le ponçage de façade consiste à polir cette dernière au moyen d’un appareil professionnel (une ponceuse, tout simplement). Il ne requiert pas d’eau et présente l’intérêt de véritablement lisser les surfaces. Cela s’avère utile si vous avez dû remplacer des pierres ou des briques, par exemple. Cette technique permet aussi d’enlever des résidus de peinture ou de vernis difficiles à faire partir autrement. Étant donné son caractère abrasif, le ponçage est à éviter sur les façades fragiles ou abîmées. Il s’utilise, à l’instar du sablage, exclusivement sur des matériaux durs.


L’application d’un traitement pour favoriser la durabilité

Une fois le nettoyage de votre devanture finalisé, sachez que l’expert peut aussi y appliquer un traitement au moyen d’un produit hydrofuge ou anti-mousse. Celui-ci va créer une couche de protection qui soutiendra, notamment, son étanchéité à l’eau.

Faites appel à des entrepreneurs professionnels pour votre façade

Pour conclure, nous retiendrons qu’il est préférable d’agir le plus tôt possible lorsque votre façade démontre des signes de salissures, afin d’éviter que celles-ci ne s’incrustent profondément. Soulignons, en outre, l’importance de faire appel à des professionnels pour l’entretien de vos murs extérieurs. En effet, ce type d’opération demande des compétences particulières et un savoir-faire technique. Seul un expert pourra déterminer la méthode de nettoyage la plus appropriée et l’utiliser de façon efficiente et sécuritaire.